Le cérémonial est désormais bien huilé : réveil très matinal, douche qui ne suffit pas toujours à nous sortir du brouillard, dernières vérifications du sac et direction la mater. On a rendez-vous de plus en plus tôt, ça va bien finir par payer non ???
Si vous ne nous voyez pas revenir...vous saurez pourquoi !
On en profite pour souhaiter un très bon anniversaire à Emilie, qui passera sans doute  par là voir de quoi il retourne et vérifier si on arrive à tenir notre pari de la date du 23 décembre.
Et pour à tout le monde, si finalement nous pouvons rester à la mater, nous souhaitons de bonnes et joyeuses fêtes, bien que nous ne réalisions toujours pas que Noël, c'est dans 2 jours ;-)

Cactus