Post multiple ce soir ! Notre journée a débuté à bord d'un petit poussin...une 107 jaune de chez jaune prêtée hier par le garage pour que l'on puisse se rendre à la maternité. Un aperçu du poussin dans le garage, même s'il faisait presque encore nuit :

2009_11_27_107_jaune

Nous avions en effet rendez-vous pour la dernière fois avec une Moricette "virtuelle" puisque c'était aujourd'hui la 3e écho officielle. Notre poulette pousse bien, ses courbes sont toujours bien au milieu des courbes extrêmes. Les circulations sanguines restent moyennes, mais sont under-control. Il faut dire que la position patate de canapé aide un peu à améliorer cette circulation. Moricette n'a pas beaucoup participé à l'écho, elle était fidèle à elle-même, le nez dans le placenta et comme si cela ne suffisait pas, les mains devant le visage, histoire d'être bien certaine qu'on ne pourrait vraiment pas piquer une photo en douce. On a dû se contenter d'un petit pied comme souvenir et de croire la sage-femme sur parole quand elle nous a dit que notre puce avait...des cheveux ! Comme quoi, on voit plein de choses sur une écho.

2009_11_27_echo_3_pied_1

Pour optimiser notre déplacement (et la journée ARTT de Mutine), on avait réussi à caser un entretien avec une autre sage-femme, pour évoquer la naissance. En principe, cet entretien s'appelle "entretien du 4e mois" et sert à envisager la grossesse dans son ensemble. On a juste un peu décalé ce rendez-vous, et sommes arrivées munies de notre petit projet de naissance. Petit parce qu'il tient sur une page à peine et sert surtout à coucher sur le papier ce qui est important pour nous et pourrait nous sortir de la tête dans l'euphorie du moment. L'entretien a confirmé les impressions que l'on a eues jusqu'à présent, c'est rassurant.

A peine rentrées à la maison, le garagiste nous appelle pour nous dire que notre voiture est prête. Ni une ni deux, on file la chercher et rapporter le poussin jaune au poulailler. On en profite au passage pour faire un tour dans la concession attenante parce que ça fait 4 mois qu'un changement de voiture nous titille de plus en plus fortement. Notre voiture actuelle est parfaite pour un couple de 2 personnes mais son coffre est ridicule et on a vite compris qu'on allait galérer avec la poussette de Moricette, entre autres. Cet été, nous n'avions pas donné suite à la proposition d'un commercial, on n'avait eu le coup de foudre pour aucun modèle et trouvions l'achat prématuré. Forcément, hier, quand on a nous a annoncé l'importance des réparations, on a hésité à donner le feu vert au mécano, sachant qu'on voulait changer, et qu'on avait un rendez-vous cet après-midi. Finalement, les réparations ont été faites, trop peureuses que nous étions que la voiture se mette à sonner comme une folle pour signaler un problème sur les portes lors de l'essai. Les 50% de réduction sur la facture ont achevés de nous convaincre.

Cet après-midi donc, nous avions rendez-vous pour "visiter" une nouvelle voiture, repérée en début de semaine sur internet. Belle occasion sur le papier, vendue par un concessionnaire, garantie un an, peu de kilomètres, mise en circulation il y a pile un an, une consommation plus faible que notre voiture actuelle et même un moteur moins polluant. Cinq vraies places. Un vrai beau coffre. Une couleur qui nous convenait. Restait à estimer la différence financière entre son prix d'achat et celui de la reprise de la 1007. Le commercial joue sa partie, la crise, l'argus pas plus et tout et tout. On va voir la voiture sous toutes ses coutures, et en situation réelle puisqu'on est venue avec la poussette et la coque-siège-auto. L'essai du coffre est concluant. Mutine était encore un peu rétissante vis-à-vis de ce modèle, elle adore la conduite en hauteur de la 1007 mais l'essai sur la route finit de la convaincre largement. Dernière obstacle éventuel : le garage. Là encore, la manoeuvre est convaincante. Au final, on est séduites et on doit la revoir demain. Si tout se passe comme prévu, la 1007 cèdera la place à une 207 SW prochainement, plus en adéquation avec notre mode de vie à venir. Au passage, on a réussi à se faire offrir la carte grise si on donne suite, ce qui revient à dire que le concessionnaire payera en fait la réparation de la porte, les montants étant très proches. Un aperçu de notre certainement-futur-carrosse :

207_SW

La journée a donc été bien remplie. On est épuisées !!!

Cactus