Il paraît que l'arrivée d'un premier bébé coûte un bras et que dans le top 3 des dépenses figure la poussette de la crevette. Ayant eu l'occasion de nous pencher sur la question, on a fait la liste de tout ce qu'il fallait que le carrosse de Bretzel réunisse : une poussette compacte pour slalomer en ville, bien ramassée une fois pliée pour la glisser facilement dans la voiture, sur laquelle on puisse fixer si possible la nacelle des 1ers moi et la coque pour la voiture et un châssis pas trop lourd pour nos petits muscles. Ceci posé, deux fabricants se sont détachés : Jané et Bébé Confort, les deux proposant un pack poussette + nacelle + coque (à un prix exorbitant ou presque cela va de soi, les vendeurs jouant sur "le bien-être de bébé n'a pas de prix"). On savait aussi que s'il n'y avait qu'une chose qu'on voulait vraiment choisir nous-même, c'était la poussette parce qu'au quotidien, c'est nous qui allons la pratiquer.

Vendredi dernier, Mutine a repéré dans le journal local une pub pour de jolies promo dans un magasin de puériculture. Évidemment, on s'était dit qu'on attendrait pour équiper Bretzel, que des promos, il y en a toute l'année sur internet (et c'est vrai) et qu'on allait pas payer plein pot un truc en magasin qu'on pouvait avoir moins cher en ligne.
Finalement, Mutine a appellé le magasin pour savoir si le modèle qui a notre préférence était soldé, et il l'était. Samedi matin, on est allées juger sur pièce, on voulait se faire une idée concrète. Le 1er vendeur que l'on a vu nous a branchées sur un autre modèle, lui aussi complet (un peu moins cher d'ailleurs), mais au dernier moment, on s'est souvenu du petit plus qui fait la différence : le modèle que l'on a repéré permet d'installer Bretzel face à la route certes mais aussi face à nous dans la poussette et ça, ça fait TOUTE la dif !Exit le pack Jané, bienvenue BB Confort.

Vient alors le temps des questions. Comme on hésite un peu trop, Monsieur le Vendeur part s'occuper de clients plus prompts à sortir la CB et l'une de ses collègues prend le relai avec nous. Elle nous fait les démonstrations d'usage, clic-clac, ça se plie facilement (mouiii, on devra quand même s'entraîner je pense !), un tour avec la nacelle dans la voiture, la fixation de la coque sur la base, tout y passe. Tout, sauf qu'on est samedi, qu'on s'était dit qu'on allait pas se porter la poisse et attendre l'écho du lundi, deux jours c'est rien après tout.

Parmi nos questions secondaires figurait la couleur du carrosse. Puisqu'on ne veut pas savoir le sexe de Bretzel, puisque la poussette servira, on l'espère, au(x) bébé(s) suivant(s), on voulait quelque chose de neutre et de pas trop triste. La poussette noire, c'est moyen bof, surtout pour une arrivée au mois de janvier où il fait nuit toute la journée. Mutine voulait de l'orange, elle avait flashé sur cette couleur et j'avais fini par céder, de peur qu'elle ne repeigne la cuisine en orange ! Entre la poussette et la cuisine, le choix était vite fait. J'avais de mon côté une préférence pour un vert pistache et on avait coupé la poire en 2 puisque les éléments peuvent être vendus séparément : poussette orange, nacelle et/ou coque pistache. Alors, quand on a percuté que le modèle que l'on reluquait depuis 40 bonnes minutes mêlait toutes les couleurs...on y a vu un petit signe pour nous, comme si la poussette nous disait "achetez-moi". Le coup d'oeil sur l'étiquette du prix a achevé de nous convaindre : quasiment moitié prix. Emballé c'était pesé. Bretzel aura son carrosse orange/kaki réversible (et oui, on n'arrête pas le progrés...) et sa nacelle pistache. La preuve en image :

La nacelle des premiers mois où on ne verra plus le bébé à l'intérieur !


nacelle_pistache

La poussette en version hier (avec polaire s'il vous plaît) :

poussette_bretzel

La même en version été :

poussette_bretzel_ete

Le tout est bien sagement dans son carton, le temps que les travaux restant à mener dans l'appart ne débutent et surtout s'achèvent. Il faudra ensuite que l'on s'inscrive à la poussette-école !

Cactus