Il fait encore très chaud sur l’Alsace en ce moment, mais c’est bien agréable pour traverser la ville à vélo. Mutine et moi sommes de grandes adeptes du vélo depuis qu’on habite à Strasbourg et nous apprécions tous les jours davantage la liberté que nous offrent nos destriers à pédales. Après voir passé 18 mois à enchaîner les kilomètres en train, nous profitons d’habiter à proximité de nos lieux de travail respectifs pour muscler nos gambettes tout en économisant du carburant et en faisant un peu de bien à notre planète.

Ce soir donc, je quitte le bureau pour rejoindre Mutine au sien et nous voilà parties le long des quais de l’Ill pour une mission de repérage en bonne et due forme du quartier de notre peut-être futur gynéco. En rentrant de Bruxelles après notre 1er rendez-vous le mois dernier, nous avions dans nos poches une liste qui se révèlera peut-être précieuse bientôt. Une liste de quelques noms de gynéco strasbourgeois conseillés par le médecin que nous avons rencontré en Belgique.

Nous avons donc étudié cette liste en détails et avec attention, annuaire téléphonique dans une main, plan de la ville dans l’autre. Parce que vous l’ignorez peut-être, mais nous sommes des pros de l’organisation ! Lorsque nous avons emménagé à Colmar en provenance de Mulhouse, on avait punaisé le plan de Colmar au mur, entouré la gare, le nord de notre boussole personnelle, au feutre rouge et coché les rues alentours dans lesquelles nous avions repéré des appartements. Ce gygy, nous l’avons retenu pour plusieurs raisons dont sa situation géographique. Installé à 15 minutes…….à vélo bien sûr de mon boulot, ça me permettrait d’y filer rapidement pendant mes confortables pauses de midi, ni vue ni connue.

Ce soir, nous sommes donc allées repérer les lieux, histoire de voir quel chemin sera le plus court jeudi soir pour ce 1er rendez-vous d’une série que l’on espère longue mais pas trop. Et comme à chaque fois que je ne sais pas ce qui m’attend, je me fais des films dans ma petite tête. Et si doc ne relevait pas le défi et refusait de nous suivre ? Et si on ne trouvait personne pour nous accompagner dans cette aventure ? Et si, et si….Mutine dit souvent que des deux, je suis la tête et c’est vrai. Une tête qui réfléchit sans doute trop. Et si jeudi soir, nous sortions de ce cabinet légères, heureuses d’avoir trouvé super gygy, qui acceptera de nous délivrer les précieux sésames en forme d’ordonnance nous permettant de se rendre toute guillerettes à la pharmacie pour chercher les élixirs qui nous rapprocheront peut-être de Mini-Nous ? Et si et si…

Liste pour demain :

-         penser à arrêter de se prendre le chou

-         penser à acheter du pain en rentrant demain soir

-         penser à se rappeler de temps en temps que la vie est belle, qu’on a joli toit au-dessus de nos têtes et une pièce disponible pour accueillir à l’aise une crevette sans déménager !

-         penser à descendre la poubelle

-         penser à arrêter de réfléchir !

Cogito ergo sum…………mais y’a des limites quand même J

Cactus